01 juillet 2007

Une grande leçon de game design...


J'ai été bloqué.

Ca m'arrive rarement car je joue rarement à des jeux dans lesquels on peut être vraiment bloqué.
Même Monkey Island 2, sous des abords sadiques ne bloque pas vraiment.

Non, là, j'ai vraiment été bloqué, je ne voyais pas d'issue.
J'ai essayé tout ce que j'avais ans mon inventaire, le puzzle semblait voué à ne pas être résolu et arborer indéfiniment l'air suffisant et satisfait des puzzles qui ne se laissent pas résoudre comme ça.
Mais c'était compter sans mon sens du game design.
En effet, à force de jouer et d'analyser des jeux, on ne me la fait plus.
Je sais identifier le type de puzzle qui se présente à moi, et donc le type de solution qui lui rabattra son caquet d'énigme arrogante.
Il ne m'a pas fallu 5 minutes, pour trouver la faille, pourtant ce n'était pas simple, j'avoue, cette énigme était sacrément bien pensée.
Je vous le donne en mille :

Je devais récupérer une fourchette tombée, le manche le premier, dans les canalisations d'un évier, canalisations évidemment trop longues pour espérer attrapper la fourchette à la main. Je ne disposais dans mon inventaire d'aucun objet aimanté, ni de quoi que ce fut qui puisse attrapper l'objet (pince ou autre). J'ai tenté de démonter l'évier, mais le game designer n'avait soit pas prévu cette idée, soit prévu que sa réalisation fut techniquement impossible. Donc niet.

J'ai donc, comme toujours dans ce genre de situation, exploré le reste du niveau en espérant trouver un objet adéquat.
Et là, éclair de génie.

Le bouchon de la baignoire.

Dans la salle de bain, j'avais repéré déjà le bouchon de la baignoire, qui pendait au bout d'une chaine métallique faite d'un alternement de tiges et de boules.

A ce stade de la lecture, je pense que vous avez déjà tous deviné.

Je dévisse la base de la chaine, reliée à la baignoire.
Je retourne dans la cuisine.
Je plonge la chaine dans la bonde de l'évier.
Secoue la chaine quelques secondes.
Remonte lentement la chaine.


TADADA DAAAAA !!!
La fourchette apparaît, la chaine du bouchon de la baignoire entre les dents.

J'avais réussi, j'avais remonté cette foutue fourchette de mes deux qui avait jugé opportun de vérifier la théorie de Newton en s'offrant un baptème de chute libre sans parachute dans les canalisations de mon évier.
Car oui, évidemment, le jeu dont je vous parle n'est autre que la Vie (épisode Pixo fait la vaisselle au Japon).

Eh ben n'empêche, c'était une sacrée énigme, et la résoudre m'apporta une joie que peu de LucasGames m'ont apporté*. Je me suis senti supérieurement intelligent.

Une grande leçon de game design.

*et pourtant...

7 cowabungarrr!:

Princesse Quenelle dimanche, 01 juillet, 2007  

Et t'aurais fait comment si, en bon européen converti, tu avais mangé avec des baguettes? Un nouveau défi se présente à toi ...
:p

Mr_Moustache dimanche, 01 juillet, 2007  

et t'aurais fait comment si t'avais pas eu d'évier ?

Pixoshiru dimanche, 01 juillet, 2007  

Princesse > C'est sûr, avec des baguettes ç'aurait été autre chose... Mais je jouais en mode normal, pas en mode "Nightmare"... :P
Mr_Moustache > Hm, bonne question, je pense que sans évier je ferais ma vaisselle dans la rivière, et la fourchette serait partie avec le courant, le sauvetage eût été bien plus épique mais j'ai pas mon maillot de bain.

Martin,  lundi, 02 juillet, 2007  

Et tu aurais fait comment si 2+2=4?

M. lundi, 02 juillet, 2007  

Si Descartes avait été maghrébin, il se serait certainement exclamé un jour, selon toute vraisemblance : "Ji pense donc ji souis", inventant du même coup la téléportation à la place d'une nouvelle forme de métaphysique.

Martin, je viens de te sauver la vie. Dis merci au monsieur.

Martin,  jeudi, 05 juillet, 2007  

Et il aurait essuyé quoi, parce que ji pennse donc j'issuye (la table? sa sueur?)
++

Pixoshiru jeudi, 05 juillet, 2007  

Ma sueur bat le beurre, merci de la laisser en dehors de tout ça.

Sur le net comme à la ville, Cogopono est skinné par   ©Ourblogtemplates.com, ProBlogger Template revu et corrigé par Mochi